Le soleil et le soleil de justice
par Michel Texier

Ecclésiaste 3:16: J’ai encore vu sous le soleil qu’au lieu établi pour juger il y a de la méchanceté, et qu’au lieu établi pour la justice il y a de la méchanceté.

Il est fréquent que les chrétiens soient découragés devant l'état de ce monde en général ou devant les vices et la partialité qu'ils subissent, dans leur famille, au travail, voire même au sein des relations fraternelles. Ces sentiments teintés d'incompréhension, ces expériences douloureuses, les amènent parfois à cultiver de l'amertume envers Dieu. Il en résulte du découragement et l'idée que l'obéissance envers le Seigneur serait inutile.

Nous rencontrons souvent ce genre de situations dans les Ecritures. Nous pouvons y lire la biographie de Joseph qui, pour un temps, ne semblait pas récompensé pour son honnêteté; nous pouvons suivre David durant son périple dans les cavernes, fuyant devant un roi jaloux de ses dons au service du royaume; nous pouvons nous identifier aux larmes de Jérémie, enfermé dans une citerne, parce qu'il persistait à prêcher la Parole du Seigneur à un peuple rebelle; sans parler de Jésus, notre Sauveur, le seul juste, qui a accepté l'opprobre et l'ignominie, et qui s'est humilié au point de recevoir la colère de Son Père pour faire de nous des justes (Hébreux 11:4). La place manque pour citer tous les exemples que la Bible nous présente sur ce sujet.

Il est normal d’être tristes alors que nous subissons ce genre d'outrages. Mais il ne faut pas oublier que nous avons tous des pailles dans l'œil, si ce n'est des poutres (Matthieu 7:3). Qui n'a pas, en effet, soupçonné le mal chez quelqu'un? Qui n'a pas critiqué une personne derrière son dos tout en lui souriant lorsqu'il est en face? Qui n’a pas agi un jour, non pas selon ce qui est juste, mais selon sa propre jalousie, envie ou animosité? Grâce à Dieu, nous avons été rachetés de cette vaine manière de vivre (1Pierre 1:18) et nous avons même l'opportunité de réagir désormais, devant de telles situations, par le silence devant les hommes et par la prière devant Dieu. C'est l’un des moyens que le Seigneur utilise pour que la justice, qui résulte de la croix, devienne effective et concrète dans notre vie et notre témoignage.

En fin de tout, lorsque l'Eternel le décidera, ce qui devra être jugé et évalué le sera. Si la justice est souvent absente sous notre soleil, elle se manifestera plus tard, lorsque le soleil de justice apparaîtra, selon les promesses faites à Israël: Car voici, le jour vient, ardent comme une fournaise. Tous les hautains et tous les méchants seront comme du chaume; le jour qui vient les embrasera, dit l’Eternel des armées, il ne leur laissera ni racine ni rameau. Mais pour vous qui craignez mon nom, se lèvera le soleil de la justice, et la guérison sera sous ses ailes; vous sortirez, et vous sauterez comme les veaux d’une étable, et vous foulerez les méchants, car ils seront comme de la cendre sous la plante de vos pieds, au jour que je prépare, dit l’Eternel des armées (Malachie 4:1-3).