La mort

Dieu n’a pas créé l’homme pour qu’il meure, mais la mort est la conséquence du péché:

Genèse 2: 16 et 17: Et l’Eternel Dieu ordonna à l’homme: Mange librement des fruits de tous les arbres du jardin, sauf du fruit de l’arbre du choix entre le bien et le mal. De celui-là, n’en mange pas, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.
Romains 6: 23: Car le salaire que verse le péché, c’est la mort.

 

Tout homme doit mourir et seul Dieu connaît la date de sa mort:

Psaumes 49: 10 à 13: Croient-ils qu’ils vivront toujours, qu’ils éviteront la fosse ? On voit bien mourir le sage, et le fou et l’insensé vont périr également, en laissant leurs biens à d’autres. Cependant, ils s’imaginent que leurs maisons vont durer jusque dans l’éternité. Ils croient que leurs édifices seront à l’abri du temps pendant des générations, qu’ils pourront laisser leur nom à leurs terres pour toujours. L’homme le plus honoré ne vit pas longtemps: car, semblable aux animaux, il devra périr.
Matthieu 6: 27: Qui de vous peut, à force d’inquiétude, prolonger son existence, ne serait-ce que de quelques instants ?
Jacques 4: 13 et 14: Et maintenant, écoutez-moi, vous qui dites: "Aujourd’hui ou demain, nous irons dans telle ville,nous y passerons une année, nous y ferons des affaires et nous gagnerons de l’argent." Savez-vous ce que demain vous réserve ? Qu’est-ce que votre vie ? Une brume légère, visible quelques instants et qui se dissipe bien vite.
Job 14: 5: Tu as fixé le nombre de ses jours, et ... toi, tu connais le nombre de ses ans, ... tu as fixé le terme de sa vie qu’il ne franchira pas.

 

On ne peut rien emporter avec soi:

I Timothée 6: 7: Nous n’avons rien apporté dans ce monde, et nous ne pouvons rien en emporter.

 

L’homme meurt une seule fois:

Hébreux 9: 27: Le sort de tout homme est de mourir une seule fois - après quoi il est jugé par Dieu.

 

La mort n’est pas une fin car notre âme est immortelle:

Luc 16: 22 à 26: Le pauvre (Lazare) mourut, et les anges l’emportèrent auprès d’Abraham. Le riche mourut à son tour, et on l’enterra. Du séjour des morts, où il souffrait cruellement, il leva les yeux et aperçut, très loin, Abraham, et Lazare à côté de lui. Alors il s’écria: "Abraham, mon père, ait pitié de moi ! Envoie donc Lazare, qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraîchisse la langue, car je souffre horriblement dans ces flammes." Mais Abraham lui répondit: "Mon fils, souviens-toi de combien de bonnes choses tu as joui pendant ta vie, tandis que Lazare n’a connu que des malheurs. A présent, ici, c’est lui qui est consolé, tandis que toi, tu es dans les tourments. De plus, il y a maintenant un immense abîme entre nous et vous et, même si on le voulait, on ne pourrait ni le franchir pour aller d’ici vers vous, ni le traverser pour venir de chez vous ici."
I Corinthiens 15: 54 à 57: Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors se trouvera réalisée cette parole de l’Ecriture: La victoire totale sur la mort a été remportée. O mort, qu’est devenue ta victoire ? O mort, où est ton dard ? Le dard de la mort, c’est le péché, et le péché tire sa force de la Loi. Mais loué soit Dieu qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ.

 

page suivante